Bac+4

Quand l’online et l’offline sont au service d’une marque

On ne le dit jamais assez, le Community Management intègre une partie offline et online. L’un ne va pas sans l’autre. Charline Douchet (Rouzié) qui a travaillé pour Seb nous partage son retour d’expérience car elle a utilisé les avantages des deux.

Bonjour Charline, partagez-nous en quelques mots votre parcours.

Diplômée de l’ISCOM, j’ai commencé ma carrière dans la filiale numérique de MICHELIN (Viamichelin) pendant 3 ans.

Community Management en milieu food avec Thomas Bonnel

Le milieu du food en termes de Community Management offre de vastes possibilités. Et avouons-le, on se fait plaisir et cela peut vite partir en freestyle ! Pour cette nouvelle interview, je vous propose un premier retour d’expérience avec Thomas Bonnel.

Bonjour Thomas, présentez-vous et indiquez comment vous êtes devenu Community Manager.

Je suis diplômé d’un M1 de marketing publicité (ISCOM 2014).

Eric Jouvenaux, Community Manager pour le Musée d'Orsay

" [...] Il faut pouvoir rendre compte de l'information de manière pratique, avec un certain sens de la publicité, en anticipant que la lecture sera rapide ; et pour la partie médiation, cela passe, je crois, surtout par des liens vers d'autres sites ou plateformes, où les personnes les plus intéressées pourront prendre le temps d'approfondir leurs connaissances sur tel ou tel sujet. Une chose très importante est enfin ne jamais oublier que l'on parle au nom d'une institution, qui possède sa propre identité, et qui s'adresse à un public qui a une certaine attente de ce que l'on peut partager avec lui tout en étant très diversifié : un nombre énorme de personnes qui n'ont pas le même âge, ni la même nationalité, ni la même religion..."
S'abonner à RSS - Bac+4